Prague, Capitale de la République Tchèque

 

 

 

Citations :

 

 

" A Prague, au temps du communisme et de la disette, dans les marchés, on croisait des Tchèques sans provisions. "

 Marc Hillman

 

 

"Ah ils nous en fait avaler des couleuvres, de Prague à Budapest, de Sofia à Moscou, des staliniens zélés qui mettaient mis tout en oeuvre, pour faire signer les aveux les plus fou"

Jean Ferrat

 

 

 

En Tchèque, bonjour se dit dobrii den et merci se dit dèkuji, à Prague, les trois langues les plus parlées sont naturellement le Tchèque, puis l'anglais et l'allemand.

 

Actuellement 1 euro = environ 25 Couronnes tchèque

 

Prague compte 1,2 millions d'habitant, soit environ un dixième du pays. Mais aucun problèmes de sécurité, pas de problème de "quartier sensibles".

Les seuls véritables enquiquinements possibles sont les mêmes que dans toute les villes ultra-touristique, primo les pick pockets, secondo les taxis frauduleux.

Pour les pick pockets je suggère de bien cacher son argent et de ne pas mettre tout au même endroit.

Pour les taxis, la seule compagnie veritablement fiables c'est les taxis "AAA"

 

Se rendre à Prague est très facile, le train, l'avion, le bus, Prague est extremement bien desservie, en voiture c'est parfois plus facile de s'y rendre surtout si vous êtes en Alsace.

 

 

 

L'histoire de Prague commence au VIIIe siècle, elle naquit d'une vision oraculaire et légendaire de Libuše, une princesse dotée du don de prophetie, l'ancêtre mythique du peuple Tchèque. Un jour sous un tilleul elle eut une prophetie qui est la suivante :

"Je vois une ville immense dont la gloire tutoiera les étoiles ( ... ) dans la forêt batissez un fort et baptisez le Praha"

Depuis le tilleul est le symbole de l'ancien Royaume de Bohème ( ancien nom de la Tchéquie actuelle ).

Et XIII siècles plus tard on se rend bien compte que la vision s'est accomplie.

 

 

Prague est un somptueux mélange Architectural avec un grand A. Maniérisme et rococo, cubisme, art nouveau, gothique et néo-gothique et caetera. Le tout forme un ensemble magnifique, ce mélange des Architectures débouche sur un rendu qu'on ne retrouve nulle part ailleurs. Prague est très belle. Elle a survécu, non sans mal, à la seconde guerre mondiale et l'époque du communisme ( d'ailleurs il existe un musée, musée du communisme qui montre les bienfaits et méfaits de cette période )

 

 

Prague est somptueuse. D'ailleurs elle ne manque pas de surnoms affectueux, parmis lesquels :

" Ville dorée"

" Cité aux cent tours "

" Petite Paris "

" Couronne du monde "

" Capitale magique de la vieille Europe "

 

Même ceux ci ne suffisent pas à résumer ce que c'est de visiter ou vivre dans ce coin précis de l'espace et du temps. Cette ville n'est pas seulement belle, c'est aussi une ville enivrante, c'est de la magie, du mystère et du rêve. Elle semble avoir été batie pour les grands romantiques et pour les amoureux.

 

 

Le grand intérêt c'est le centre de la ville ( cinq quartiers, nous y reviendront plus tard) se visite en trois ou, quatre jours à raison de quatre heures de visite à pieds par jours. Et ce, sans vraiment flaner ça et là. Le printemps et l'automne, la ville est bondée de visiteurs, l'été elle avoisine les 40°C, l'hiver la neige ajoute du charme et il y a beaucoup moins de monde, seul hic, les températures négatives. Les transports publiques sont bien organisés et parfois très pratiques ( principalement le tramway ).

 

 

 

 

 

Question grands personnages, Prague n'est pas en reste :

 

- Franz Kafka : son plus célèbre écrivain, d'origine Juives, selon l'adage "Kafka était Prague et Prague était Kafka" ( Kafka signifie choucas en tchèque, c'est une espèce d'oiseaux ). Il a écrit des nouvelles et des livres cultes dont " Le Procès" "Les Métamorphoses" "Le Chateau" "L'Amérique". Peu avant sa mort il ordonna à son ami Max Brod "Voici, mon bien cher Max, ma dernière prière : Tout ce qui peut se trouver dans ce que je laisse après moi (c'est-à-dire, dans ma bibliothèque, dans mon armoire, dans mon secrétaire, à la maison et au bureau ou en quelque endroit que ce soit), tout ce que je laisse en fait de carnets, de manuscrits, de lettres, personnelles ou non, etc. doit être brûlé sans restriction et sans être lu, et aussi tous les écrits ou notes que tu possèdes de moi ; d'autres en ont, tu les leur réclameras. S'il y a des lettres qu'on ne veuille pas te rendre, il faudra qu'on s'engage du moins à les brûler. À toi de tout cœur" Sauf que Max Brod ne lui à pas obéit, s'il l'aurai fait, Franz Kafka n'aurait jamais été l'auteur tchèque de langue allemande le plus connus au monde. Il périt en 1924, suivi de ses soeurs en 1942 dans un camp de concentration.

-Les artistes, Josef Chochol et David Cerny

-Charles IV : roi de Bohème, grand batisseur. A sa mort, en 1378, il laissa derrière lui une très grande empreinte. une oeuvre politique, culturelle et même économique sans commune mesure, on le considerera plus tard comme "père de la patrie Tchèque".

-Vaclav Havel et Vaclav Haus, qui furent deux grands politiciens.

-Saint Venceslas ( Venceslas Ier, duc de Bohême ) dont la statue trône sur la place Venceslas. On parle des vignes de saint Venceslas car c'est le premier à en avoir planté.

-Jan Saudek : photographe sulfureux.

-Bedrich Smetana, ou Dvorak : musiciens de talent.

-Et bien d'autres encore. ( Tycho Brahé un astronome danois y mourut, ce n'était pas un praguois, mais les anecdotes de son histoire vaut le détour. Il a lu dans les astres la mort prochaine d'un sultan turc Soliman le magnifique qui était déjà mort depuis des semaines. Lors d'un duel il perdit son nez et le remplaça par une prothèse. Il est mort de s’être retenu trop longtemps d’uriner pendant un trajet de plusieurs heures en carosse avec l’empereur Rodolphe II. On dit que sa mort est du à une explosion de sa vessie d'ailleurs il y a un dicton très répandu en Tchéquie qui dit : "je ne veux pas mourir comme Tycho Brahé" )

-Pour finir, Jan Palach, on pourrait créer un article entier sur cet homme courageux et le printemps de Prague. Alors voici un petit résumé : le Parti communiste Tchécoslovaque introduit le "socialisme à visage humain" et prône une relative libéralisation dans tout les domaines et toute une série de changement. 5 Janvier 1968, tout commence, et, Mai 1968 tout fini, les chars Russes du pacte de Varsovie envahissent le pays. 16 Janvier 1969 Jan Palach tiré au sort parmi un groupe d'étudiant, s'immole par le feux sur la place Venceslas, aux pieds de la statue Venceslas. Ce geste, le suicide d’un jeune de 21 ans provoqua une vive émotion partout dans le monde. Avant de mourir il dit cette phrase "Mon acte a atteint son but, mais que personne ne m’imite… Que les vivants se consacrent à la lutte".

 

 

Question gastronomie, elle n'est pas en reste elle non plus :

-Le jambon de Prague est un délice, les saucisses sont bonnes mais elles doivent être bien préparées.

-Goulash de Prague, un genre de ragout de viande qui se mange avec ce qui s'apparente à de gros morceaux de mie de pain.

-Polevky, c'est un potage, d'ailleurs soupes et potages sont très répandu.

-Trdelniky, Un rouleau de pâte briochée et qu'on sert saupoudré de sucre parfumé à la cannelle, au nutella, chantilly, et caetera.

-Le fromage frit, panné, dans certains endroits il y a des "hamburger" pain et fromage panné.

 

Le restaurant le plus connu et réputé est une brasserie ouverte depuis 1499, il s'agît de U Fleku, qui produit sa propre bière. Tellement connu avec ses 1200 sièges que le service en patie, ça tourne comme une usine à touristes. Les meilleurs adresses sont très souvent, hors des zones les plus touristiques, dans les caves ou on peut très bien manger pour 200K soit 8€ voir moitié moins.

Le vin tchèque est réputé être une piquette, par contre, aux antipodes du vin il y a la meilleur bière du monde, et peu cher, la célèbre Pilsner. Les Tchèque boivent beaucoup de bières. Il existe même des spas ou l'on prend des bains de bières. ( Les tchèques boivent 148 litres de bière par personne et par an, faisant d'eux les plus grands buveurs de bière au monde ).

 

Le cannabis est légal en République Tchèque.

 

 

 

Prague propose un large éventail de sorties très variés ( c'est à Prague qu'a eut lieu la première de "Don Giovanni" de Mozart ). Prague est très réputé pour la musique, dans la rue, dans les théatres, dans les boîtes de nuit dont l'une s'étend sur sept étages. La musique est très présente dans la culture Tchèque. Les croisières-dîner-spectacle n'ont d'attirant que les spectacles car il y a peux de lumières sur les rives de la Vltava, et la nourriture peu paraître très moyenne.

Le véritable attrait des sorties nocturnes, ce sont les  "Théatre dans le noir" ainsi que le Théatre National de Marionnettes. Si vous voulez passer un bon moment et rigoler un bon coup c'est içi qu'il faut aller.

 

 

 

 

 

 

Pour finir, voici les cinq quartiers les plus interessants :

- Nove Mesto : Autrement dit, "La ville nouvelle" elle a quand même 700 ans, mais elle est plus moderne qu'il n'y parait. On y trouve le musée de la ville de Prague qui retrace son évolution. La fameuse Place Venceslas est à la limite nord du quartier, c'est un peu les champs élysées de prague, tout le monde connaît, il y a beaucoup d'activités sur cette place. La tête de Kafka est l'une des plus belles oeuvre d'art du quartier, c'est indescriptible, il faut absolument voir ça. Il y a aussi la maison dansante, à voir.

- Staré Mesto: La vieille ville, elle se concentre autour de la Place de la vieille ville, avec Notre-Dame-du-Tyn qui est impressionante. A l'angle de cette place, l'horloge astronomique de prague. A cette horloge, dès que sonnent les heures, des centaines de personnes se pressent à ses pieds pour voir sonner l'heure. Elle à été construite sur plusieurs génération, terminé en 1410, et remaniée par le maître Hanus de la Rose ( qui eut une fin terrible car après le remaniement, Hanus eut les yeux crevés pour ne pas qu'il puisse en faire une autre ). A voir aussi la tour poudrière et la maison municipale

- Josefov : Le quartier Juif, tout petit, avec un cimetière minuscule où reposent 12 000 personnes jusqu'à 12 personnes les unes au dessous des autres. La synagogue Espagnole, dite mauresque est somptueuse. Staronova est la plus ancienne synagogue d'Europe, elle date de 1270. La synagogue Pinkas est en fait un musée de l'holocauste, où 80 000 personnes mortes déportés ont leur noms écrits sur les murs, comble de l'horreur, les dessins faient par les enfants déportés dans les camps

- Hradcany, le quartier du chateau et le chateau ( le hradcany et sa galerie de peinture ) et dans son enceinte la cathédrale saint Guy, Notre Dame de Lorette, le monastère de Strahov, la Ruelle d'Or qui est très connue pour son charme pittoresque. Hradcany est un quartier merveilleux et il ne faut pas oublier la relève de la garde.

- Mala Strana, le petit côté est de loin le plus beau de ces cinq quartiers. Le quartier concentre des beaux palais qui pour la plupart sont des ambassades. On y trouve le mur de John Lennon et le musée de la musique. Il y a le pont Charles qui est d'une beauté saisissante, peut être le plus beau au monde, jonché de statues sur sa longueur avec des tours de bout en bout, pont d'où sont tirés des dizaines de fables. L'île de Kampa et son musée. L'eglise saint Thomas, et celle de Saint Nicolas.

 

 Je finis cet article avec le Golem, un genre d'ogre en amat de glaise, il naquis de la glaise après que quatre sages, figurant les quatre éléments, ont pourvu sa matière informe de leurs attributs. Sur son front figure le mot emet  "vérité" qui devient, lorsque sa première lettre est effacée, met "mort", faisant retourner l’homme artificiel à la poussière.

On vit le Golem, à Prague, protéger les juifs des pogroms et relants anti-sémites. Une des légendes comme Prague en a le secret.

 

 

 

Vous voulez me donner un petit coup de main ? Cliquez ici !

 

 

Partenariat, publicités, sponsoring, suggestion, idées ou infos, contactez moi :

 manu-andreani@orange.fr